Caligula au Théâtre du Nouveau Monde

Caligula au Théâtre du Nouveau Monde du 14 mars au 12 avril 2017.

Caligula d’Albert Camus

Je ne vais pas ici vous raconter l’histoire de ce Caligula…….

Je vais vous parler de cette fabuleuse production du TNM dans une mise en scène de René Richard Cyr qui nous démontre une fois de plus son génie de la mise en scène!!!

Lorsque la pièce commence nous sommes immédiatement en état de choc provoqué par une scène sanguinaire intense qui dure une petite éternité, durant laquelle nous comprenons, sans mot dit, l’intensité de la peine de ce Caligula face à la mort de sa soeur……ça y est, dès le début,  nous sommes happés dans les turbulences de la folie de cet homme.

caligula tnm 1

Crédit photo: Yves Renaud

Benoit Mc Ginnis est grandiose et tellement bien entouré par douze autres comédiens, chacun bien campé dans son rôle.  

Les productions Yves Nicol inc. , qui ont réalisé un décor digne de mention.   

Une pièce qui dérange…qui nous envahie…..qui nous poursuit….même après une nuit de sommeil.

Une pièce au texte encore tellement actuel que l’on ne peut s’empêcher de faire des liens avec le contexte politique actuel!

Merci TNM d’avoir produit cette magnifique pièce!!!

Il y a des supplémentaires….dépêchez-vous de vous procurer votre place….

caligula tnm 2

Crédit photo: Yves Renaud

L’HOMME QUI VOULAIT VRAIMENT LA LUNE

Albert Camus, avant de devenir l’un des penseurs les plus lumineusement intègres du 20e siècle, a été un jeune homme épris d’absolu. Avec la fougue d’un héros romantique qui aurait volé à Nietzsche l’envie impérieuse d’aller voir au-delà du bien et du mal, il entreprend à vingt-cinq ans l’écriture d’une pièce où il prête au personnage historique de Caligula une volonté folle: celle de s’affranchir de toute entrave à ses désirs. Et comme Camus souhaitait que l’on évite le « style romain », le metteur en scène René Richard Cyr situe la fiction de Camus dans un monde qui évoque le nôtre, où le mot liberté est trop souvent détourné pour en faire un étendard des pires dérives individualistes.

caligula tnm 3

Crédit photo: Yves Renaud

Caligula, le jeune empereur de Rome, a disparu. On s’inquiète: la mort de sa sœur et amante Drusilla l’a-t-elle poussé au désespoir ? Mais le voici qui revient clamant que « ce monde, tel qu’il est, n’est pas supportable ». Il met alors tout son pouvoir et toute son intelligence à faire advenir l’impossible ; obsédé par la médiocrité des vies ordinaires et fasciné par l’horreur arbitraire des catastrophes, il se lance dans la perversion systématique de toutes les valeurs afin de comprendre jusqu’où peut aller l’exercice absolu de la liberté. Déterminé à vivre sans aucune contrainte, que découvrira-t-il au fond de lui-même ?

Caligula est présenté au Théâtre du Nouveau Monde du 14 mars au 12 avril 2017.

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *