Cendrillon: émerveillement aux Grands Ballets Canadiens de Montréal

Les Grands Ballets Canadiens présentent :
CENDRILLON
Du 2 au 6 mai 2018 à 14h et 20h
SALLE WILFRID-PELLETIER, PLACE DES ARTS

 

Pour la première médiatique de Cendrillon, le Ballet national d’Ukraine nous a offert une magnifique performance, qui a su enchanter petits et grands. Le chorégraphe Victor Litvinov nous a transportées avec brio dans l’univers de ce conte classique.
Nous étions envoûtées par la musique de Serge Prokoviev et sous le charme et l’allégresse absolue des merveilleux danseurs Ukrainiens.
Spectacle tantôt drôle, à tendance loufoque, tantôt enchanteur, frôlant la magie. En tout temps somptueux et romantique à souhait. Les danseurs nous ont littéralement éblouies tout au long des trois actes. J’étais accompagnée de ma fille de neuf ans et j’ai vu de plus jeunes enfants, mais pendant les deux heures et demi (incluant un entracte de vingt minutes) il n’y eut aucun cri, aucun pleur, aucune doléance, rien qu’une attention émerveillée.
En effet, petits et grands en avaient plein les yeux. Les changements des magnifiques décors et des costumes (somptueux, colorés et riches signés Mariia Levitska -artiste peintre-) sont réglés au quart de tour.

Le premier acte place les assises, nous présentant les personnages principaux et donnant le ton au reste du spectacle. Ne cherchez pas Jac la souris et ses amies, ni le carrosse qui se transforme en citrouille. Imprégnez-vous plutôt du conte original de Charles Perreault. Les repères sont sensiblement les mêmes. Les demi-sœurs, interprétées de manière surprenante et loufoque par Olena Filipieva et Mariia Tkalenko, sont agréables à détester. Exactement comme on les aime. D’ailleurs elles volent la vedette durant la première partie. Une querelle et des bagarres entre sœurs, au rythme de chassé-croisé en pas de deux. Surprenant et spectaculaire sont les qualificatifs de ma compagne de neuf ans. La vérité sort de la bouche des enfants!

Le deuxième acte est le cœur du spectacle à mon avis. Une multitude de danseurs s’invitent sur la scène, à notre grand plaisir. C’est le bal tant attendu. ‘’La‘’ rencontre entre l’éblouissante Cendrillon, magnifiquement interprétée par Tetiana Lozova, et son Prince, le tonique et gracieux Mykyta Sukhorukov. L’acte deux comprend plusieurs tableaux nous menant aux douze coups de minuit. Il y a vraiment douze coups, ma jeune compagne les a comptés. Il s’agissait d’un détail important pour son imaginaire d’enfant de neuf ans, tout comme le chausson perdu. Elle fût comblée!Entracte. On en a profité pour se dégourdir les jambes. Les danseurs, très généreux, étaient disponibles pour prendre des photos, c’était magique! Nous avons même pu obtenir des autographes.

Merci pour cette générosité, cela donne une autre dimension à ce spectaculaire événement. La boutique des Grands Ballets offre aussi une pléiade d’objets souvenirs intéressants.

Pendant le troisième acte, Le Ballet national d’Ukraine a vu grand! C’est en voyageant en travers le monde que le prince cherche le pied qui saura chausser l’ultime vestige de sa belle dulcinée. De l’Espagne au Moyen-Orient, en soulignant les différences culturelles, on en voit de toutes les couleurs. Cependant c’est en rentrant chez lui qu’il trouve le bonheur en retrouvant sa bien-aimée. Une finale à la hauteur de nos attentes: une danse nuptiale empreinte de tendresse, de délicatesse et de romance.

Enfin, ne passons pas sous silence la luminescente et grandiose performance de la fée marraine interprétée par Anastasiia Shevchenko. Époustouflante du début à la fin. Son jeu était parfait. Elle apparaît un peu comme en filigrane, à la fois présente et absente. Elle prend soin de tirer les ficelles afin de rendre la vie plus douce à sa protégée. Guidant ses pas à la manière d’un ange gardien comme l’a si bien exprimé Andréanne, neuf ans. Magnifique prestation.

Vous n’avez pas vos billets ? Vous aviez un doute ? Vous n’avez jamais assisté à un ballet ? Je vous recommande de vite courir vous procurer des billets. Voici LE spectacle à voir, que vous soyez débutant ou grand connaisseur. Ce ballet est tout simplement délectable. Votre cœur d’enfant saura vous remercier et les étoiles que vous verrez dans les yeux de vos enfants sauront faire de même.

 

Les Grands Ballets Canadiens présentent :
CENDRILLON par le Ballet national d’Ukraine
Du 2 au 6 mai 2018 à 14h et 20h
SALLE WILFRID-PELLETIER, PLACE DES ARTS

Crédits photos: Ballet national d’Ukraine/Mari-Catherine St-Onge

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *