La mort du commis voyageur au Théâtre du Rideau Vert

La mort du commis voyageur au Théâtre du Rideau Vert

Pour commencer la saison 2017-2018 le théâtre du Rideau Vert a choisi une des plus grandes œuvres de la dramaturgie américaine: La mort du commis voyageur d’Arthur Miller.

 

Crédit photo: Jean-François Hamelin

Marc Messier joue admirablement Willy Loman, le commis voyageur au soir de sa vie. Une belle occasion pour lui de jouer un rôle dramatique au théâtre après le succès phénoménal de la comédie Broue.

Avant même le lever de rideau on sait qu’il s’agit d’une tragédie. Les règles classiques sont respectées: unité de temps (tout se déroule sur vingt quatre heures),  de lieu (avec un subtil décor qui joue sur la transparence) et  d’action (car nous connaissons le passé au travers des souvenirs de Loman).

Cette pièce crée en 1949 à Broadway n’a rien perdu de son actualité. On peut y sentir déjà la fin du rêve américain mais aussi le drame familial et individuel. On parlerait aujourd’hui de burn-out et de rêve brisé en voyant la détresse psychologique de Willy Loman.

Serge Denoncourt, dont c’est la troisième collaboration au Théâtre du Rideau Vert, a fait une adaptation et une mise en scène brillantes!

Eric Bruneau, qui joue Biff le fils ainé de Loman, donne remarquablement la  réplique à Marc Messier. J’ai frémi de la violence de certains échanges et j’ai été triste de voir l’amour exprimé au travers des déchirures.

Autour de Marc Messier et Eric Bruneau il y a une équipe talentueuse et impressionnante de dix acteurs!

Mikhaïl Ahooja, Marilyse Bourke, Sarah Cloutier-Labbé, 
Charles-Alexandre Dubé, Aude Lachapelle, Robert Lalonde, 
Jean -Moïse Martin, Mathieu Richard, Manuel Tadros, Louise Turcot.
Vite, vite, allez réserver vos billets avant qu’il n’en reste plus! Le théâtre annonce déjà des supplémentaires au vu du succès de la pièce!
 Crédit photo: Jean-François Hamelin

LA NOUVELLE FACADE DU THEATRE DU RIDEAU VERT

Nous avons découvert à l’occasion du spectacle la nouvelle façade du théâtre, signée Sid Lee architecture, qui illumine la rue Saint-Denis. Le théâtre est plus visible grâce à un rideau de lumière et mieux identifiable grâce à la modification de la marquise.

Résumé

60 ans, Willy Loman est épuisé. Il n’a plus la force de prendre la route. Incapable de sortir de son immobilisme, il se perd dans le brouillard apaisant de ses souvenirs de gloire ancienne où l’avenir était rempli de promesses.

Mégalomane, Willy est persuadé que seul le charisme mène à la réussite et il se désole de constater que son fils Biff, pourtant si prometteur dans sa jeunesse, n’a aucune ambition professionnelle. Lorsque Biff vient les visiter, les reproches du père s’accumulent et il ne manque qu’une étincelle pour que tout explose. Les révélations du passé pousseront-elles Willy à sortir de ses songes et à finalement affronter la réalité ?

Une pièce de Arthur Miller

Traduction et mise en scène Serge Denoncourt

Durée 2 h 30 (Avec entracte)

 

 Crédit photo: Jean-François Hamelin
LE THÉÂTRE DU RIDEAU VERT ANNONCE UNE NOUVELLE SÉRIE DE SUPPLÉMENTAIRES!

Montréal, 11 octobre 2017 – À la demande générale, le Théâtre du Rideau Vert ouvre quatre représentations supplémentaires pour la pièce La mort d’un commis voyageur. Les billets seront en vente dès aujourd’hui au guichet du Théâtre du Rideau Vert, en ligne à l’adresse rideauvert.qc.ca et par téléphone au (514) 844-1793. SUPPLÉMENTAIRES

Le samedi 4 novembre à 20 h 30

Le vendredi 10 novembre à 20 h

Le samedi 11 novembre à 16 h

Le samedi 11 novembre à 20 h 30

 

Crédit photo: Jean-François Hamelin

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *