L’Auberge Saint-Gabriel, plus de 300 ans d’histoire

 st-gabriel logo

L’Auberge Saint-Gabriel plus de 300 ans d’histoire

Bâtie en 1688 par un soldat français, l’Auberge Saint-Gabriel est la première « auberge » en Amérique du Nord qui reçoit le premier permis d’alcool au pays le 4 mars 1754.

Au 19e siècle, elle se transforme en hôtel particulier. En 1914, elle  redevient l’Auberge Saint-Gabriel pour retrouver sa vocation  première grâce à Ludger Truteau. Elle est rachetée en 1987 par la famille Bolay.

C’est un lieu chargé de l’histoire du Québec qui se cache sous ces lourdes pierres. En effet, par exemple la salle Truteau était l’ancienne imprimerie Beauchemin au début du siècle, celle là même qui imprimait le journal Le Patriote ! Également… Juste en dessous, au Velvet, se tenait un ancien poste de traite de fourrures…

auberge st gabriel4

Mais la vieille Auberge c’est aussi comme un travail sur la mémoire d’un peuple, remplie de clins d’oeil ludiques sur notre passé plus ou moins lointain. C’est sans prétention, mais avec beaucoup de sérieux que le designer Bruno Braën s’est amusé avec les icônes de l’histoire du Québec et du continent.

Aujourd’hui, l’Auberge Saint-Gabriel est détenue par Marc Bolay, Garou et Guy Laliberté. A eux trois, ils ont fait de cette institution historique un haut lieu de la gastronomie québécoise, l’une des destinations les plus tendances de la vie nocturne montréalaise, et un lieu de rassemblement convivial et de bon goût pour tous les grands événements.

Un repas mémorable au restaurant

Nous avons adoré les lieux avec l’ambiance d’une auberge ancestrale, une lumière très tamisée, intime. On peut voir la broche en action dans la salle et un beau foyer qui donne un ton chaleureux aux vieilles pierres…

auberge st gabriel2

Pour les entrées nous avons choisi:

Ganache au foie gras, gelée de raisin et porto, figues fraîches, raisins noirs et blancs, pickles d’oignons rouges, croustilles au sésame  et le fameux plateau de charcuterie de l’auberge, condiments maison.

auberge st gabriel 3

Impossible de résister au charme de la broche!

Poulet de Cornouailles des Cantons-de-l’Est, Jus à l’ail et au thym, mousseline de pomme de terre, verdure.

Côte de veau de lait du Québec, rôtie à la broche, sauce aux morilles, gratin dauphinois aux shitakes.

auberge st gabriel1

Nos becs sucrés ont été comblés par les desserts: le chocolat blanc, biscuit cru à la canneberge, mousse chocolat blanc, gelée de canneberge, framboise et hibiscus
et la poire, poire bartlett pochée aux épices, croustillant noisette, espuma de Poire William.

Nous ne buvons pas d’alcool mais je peux vous dire qu’il y a une très belle carte des vins internationale et on note une belle part réservée aux vins Canadiens. Car la philosophie de l’établissement c’est d’utiliser les produits régionaux faits sur place ou achetés dans un souci de proximité.

Originaire de la France, Émilie Rizzetto est une chef inventive et dynamique qui compte une dizaine d’années d’expérience en restauration.Elle fait souffler un vent de nouveauté dans les cuisines de l’Auberge Saint-Gabriel. Depuis son arrivée, la chef exploite la rôtissoire de l’établissement afin de proposer aux clients de savoureux plats de viandes et de poissons cuits à la broche. Elle est épaulée par une brigade de sept cuisiniers et de trois pâtissiers.

Restaurant de l’Auberge Saint Gabriel: tous les moments sont bons pour s’offrir ce beau voyage gastronomique et culturel…

 

 

Print Friendly, PDF & Email

2 Responses to “L’Auberge Saint-Gabriel, plus de 300 ans d’histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *