L’Iliade brillamment revisitée par Marc Beaupré au Théâtre Denise Pelletier

Marc Beaupré revisite brillamment l’Iliade, cette épopée classique d’Homère qui raconte la guerre de Troie.
Nous avons vécu un moment inoubliable avec  cette évocation d’une grande créativité.
avant-plan : Jean-François Nadeau, Justin Laramée ; arrière-plan : Maya Kuroki, Louis-Olivier Mauffette, Emmanuel Schwartz, Catherine Larochelle, Émile Schneider, Guillaume Tremblay. @ Gunther Gamper
 
Durant toute la pièce il est question de guerre mais il y n’y a pas de sang ni de coups portés. La virtuosité du metteur en scène, Marc Beaupré, est de nous faire vivre cette épopée avec des chorégraphies et des joutes verbales exploitant au maximum la musique de Stéfan Boucher.
Toutes les émotions: amour, haine, violence, souffrance, sont à leur paroxysme, également parfaitement exprimées par le langage corporel et non verbal (utilisation de langue des signes).
Tout cela est possible grâce à l’investissement total de l’équipe pour assurer cette exigente présence sur scène.

Emmanuel Schwartz (Achille), Émile Schneider (Patrocle)
@ Gunther Gamper

Nous avons beaucoup aimé les costumes, mélanges de tuniques grecques et de costumes d’arts martiaux.
La musique est l’âme de ce récit. Stéfan Boucher a osé mélanger, entre autre, des notes évoquant  la musique grecque traditionnelle et le rap. Les percussions, extrêmement présentes et importantes pour l’ambiance, sont  intégrées dans un décor par ailleurs intentionnellement assez sobre.
Le  duel d’Achille et Hector,  interprétés par Emmanuel Schwartz et Jean-François Nadeau, est le point d’orgue de la tension des émotions et des forces en présence. Un moment très intense!

De gauche à droite : avant-plan : Guillaume Tremblay, Emmanuel Schwartz (Achille) ; arrière-plan : Émile Schneider, Catherine Larochelle,
@ Gunther Gamper
Les acteurs comme dans les tragédies grecques antiques ont plusieurs rôles: ils sont aussi choristes parfois musiciens …quelle belle performance! Un spectacle inoubliable à ne pas laisser passer.
L’Iliade d’Homère
Libre adaptation et mise en scène : Marc Beaupré
Théâtre Denise-Pelletier – Du 8 novembre au 6 décembre 2017
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *